mer. Fév 21st, 2024

La confiance en soi

Chaque être humain aspire à la réussite totale de sa vie. Tant de fois, nous nous rendons compte que nous avons la pleine détermination de réussir mais tout va de travers et pire encore nous n’essuyions que des échecs. Qu’est-ce qui se passe au juste ?

A part notre aptitude physique et intellectuelle à planifier et à gérer notre vie, il nous faudra développer cette aptitude qui nous pousse à prendre les bonnes décisions et à agir efficacement : c’est la confiance en soi.

La confiance en soi nous fait prendre conscience de notre capacité à entreprendre telle ou telle action. Bien que nous ayons toutes les informations et de la volonté pour les mettre en œuvre, si nous ne nous considérons pas capable, cela restera au stade de planification mais nous n’arriverons jamais à réaliser quoi que ce soi.

Avoir confiance en soi nous rend maître de notre propre décision et de nos propres choix, nous procure la force de caractère pour affronter les obstacles et les défis qui se présentent à nous chaque instant. Ce qui facilite nos actions et l’atteinte de nos objectifs.

Les obstacles à la confiance en soi

La confiance en soi selon Laurent Marchand coach, n’est pas acquise mais elle doit se construire depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte. Dire des compliments négatifs à une personne à longueur de temps détruit l’image positive qu’elle a d’elle-même jusqu’au développement d’un sentiment d’inutilité et d’incapacité à aller de l’avant.

Malgré qu’elle est très utile voire indispensable, la confiance en soi ne s’acquiert pas facilement et plusieurs obstacles peuvent la bloquer. En premier lieu, le manque d’affirmation de soi et la susceptibilité provoquent la fermeture, l’inertie et plus encore la paralysie de nos actions. Ensuite, l’absence d’assurance nous rend indécis et empêche la réalisation des décisions prises.

Une forte tendance perfectionniste peut engendrer un sentiment de dénigrement de soi et une déception qui détruit la considération que l’on peut réussir dans la vie.

Une bonne connaissance est la base de notre capacité à décider et à agir mais une information  insuffisante déstabilise lors de l’action.

D’autres blocages viennent prolonger cette liste : le conflit intérieur, la comparaison, la dépendance, la peur. Tous ont la propriété de freiner la confiance en soi.

Développer la confiance en soi

Commencez par vous connaître vous-même en tirant parti de vos points forts, en travaillant vos points faibles et en utilisant les opportunités qui peuvent vous aider à vous améliorer.

Après avoir enrichi vos connaissances et recueilli les informations nécessaires, prenez les bonnes décisions et surtout croyez à votre capacité à les réaliser tout en vous persuadant que vous pouvez le faire.

Développez un esprit de défi et soyez positif et toujours prêt à avancer peu importe les problèmes que vous rencontrez en cours de route.

Ayez le courage d’affronter vos échecs et de ne pas en avoir peur car les échecs font partie de la condition humaine. Au contraire, utilisez vos erreurs et vos échecs pour un nouveau départ.

Cessez de vous focaliser sur vos défauts et prenez l’habitude de valoriser votre regard sur vous-même en considérant vos points forts malgré vos faiblesses et vos défauts.

N’oubliez pas qu’une forte confiance en soi repose sur une bonne estime de soi qui vous définit comme étant une personne valable et crédible.

Laisser un commentaire