mer. Juil 24th, 2024

Sécheresse. Les forêts-jardins, solution miracle pour préserver la biodiversité et lutter contre le réchauffement climatique ?

Imaginez un jardin qui produise des fraises, des framboises, des pommes et des poires, mais aussi des abricots, des kiwis, des noix de pécan, des champignons et des herbes aromatiques. L’idée c’est de planter de nombreuses essences différentes, de toutes tailles. Et d’y ramener de la diversité et de la vie. Même un petit jardin peut s’y prêter.

Ramener de la diversité dans les assiettes, en produisant local et varié. C’est l’une des bases du jardin nourricier. Chloé Aublet de l’association Danub’ fait le constat que « notre alimentation se limite à 70 espèces. Il en existe pourtant plus de 7000 dans le monde. »

Mélanger – de manière organisée tout de même – les grands arbres avec des fruitiers, des arbustes, des lianes et des légumes présente un autre avantage : ramener de l’eau et de la vie dans le sol.

Voir l’article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/secheresse-les-forets-jardins-solution-miracle-pour-preserver-la-biodiversite-et-lutter-contre-le-rechauffement-climatique-2805743.html

 

Ici un retour d’expérience pour une surface de 250 m2 . ( Au Québec. )

Acheter un mini frêne pour commencer un Jardin-Foret :

https://www.presse-media.net/2023/06/12/vente-de-frene-commun-fraxinus-excelsior-achat-plant-de-frene-arbre-arbuste-frene-en-pot-3-metres/

 

http://pepiniere.canton-tech.org/

Laisser un commentaire