mer. Juil 24th, 2024

Ferrari entre dans l’ère électrique

Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari a marqué vendredi son entrée dans l’ère électrique en inaugurant à Maranello, son siège historique, un nouveau site d’assemblage à la pointe de la technologie qui verra naître ses modèles du futur en présence du Président Italien Sergio Marranella.

Sans renoncer à son ADN de marque mythique qui fait rêver les passionnés de l’automobile dans le monde entier, Ferrari s’apprête à faire le grand saut vers son premier modèle 100 % électrique qui sera présenté fin 2025 et produite sur le nouveau site à partir de janvier 2026.

Un défi énorme pour la marque au cheval cabré, connue surtout pour ses moteurs à combustion puissants et rugissants.

Grâce à son « e-building » dans lequel Ferrari a investi 200 millions d’euros, Ferrari améliore sa flexibilité de production, conformément à sa stratégie consistant à donner la priorité à la qualité des revenus plutôt qu’à la quantité. L’usine reflète également le principe de neutralité technologique, car elle abritera la production et le développement de moteurs à combustion interne, de moteurs hybrides et de nouveaux moteurs électriques, chacun capable de procurer l’excitation de conduite caractéristique de Ferrari.

L’usine d’une surface de 4,2 ha accueillera à la fois la production des traditionnels moteurs à combustion interne et les moteurs hybrides et électriques, « tous à même de garantir les émotions de conduite propres à Ferrari », assure la marque de luxe.

Le bâtiment, conçu pour atteindre les plus hauts niveaux de performance énergétique, est alimenté – entre autres sources – par plus de 3 000 panneaux solaires installés sur le toit qui produisent 1,3 MW. Avec l’arrêt de l’usine de trigénération, prévu pour la fin de l’année, le bâtiment sera entièrement alimenté par de l’énergie renouvelable, générée à partir de sources internes et externes avec une garantie d’origine.

Le nouveau site produira également des composants électriques jugés stratégiques comme des batteries à haute tension, essieux électriques et moteurs électriques.

Les modèles 100 % électriques et hybrides devraient représenter 60 % de la production du constructeur d’ici 2026 et 80 % d’ici 2030, selon le plan stratégique 2022-2026 présenté il y a deux ans.

La marque prestigieuse compte actuellement quatre modèles hybrides. La première voiture hybride a été produite en 2013, la supervoiture LaFerrari.

D’ici 2026, 40 % des investissements consacrés aux produits seront affectés aux voitures hybrides et 35 % aux véhicules entièrement électriques.

Laisser un commentaire