sam. Juin 15th, 2024

Recherche de fuite : qui paie entre le locataire et le propriétaire ?

fuite eau

Lorsqu’une grosse fuite ou un dégât des eaux survient, il est important de réaliser une recherche de fuite. Une telle opération permet de localiser l’origine de sinistre et de limiter l’étendue d’éventuels dommages. 

Que vous habitiez dans une maison individuelle ou dans un immeuble composé de plusieurs appartements, il n’est pas rare de rencontrer une fuite provenant de chez vous de votre voisin ou encore des canalisations communes. Dans une telle situation, il convient de faire appel à un professionnel pour la mise en place d’une recherche de fuite. Mais qui doit payer ? Est-ce le locataire ou le propriétaire ? la réponse est dans cet article !

Recherche de fuite : qui prend en charge l’intervention du professionnel ?

Selon la situation, la recherche de fuite d’eau Savigny-le-Temple peut être faite à la demande de la victime (propriétaire ou locataire), du syndic de l’immeuble, ou du propriétaire du logement, pour vérifier si le sinistre est sous sa responsabilité.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’entreprendre les travaux de détection de fuite, car la prise en charge dépend de l’origine du dégât et des différentes causes. En effet, lorsque la fuite vient des parties communes, c’est la copropriété qui devra supporter les frais engagés pour la recherche de fuite. Par contre, si le dégât vient des parties privatives, c’est le propriétaire qui devra assumer les éventuelles dépenses. Cependant, le locataire peut être responsable, si l’expert découvre que le sinistre est dû à un mauvais entretien (par exemple changement d’un joint usé). dans ce cas, le locataire sera tenu de payer le devis de la recherche de fuite.

Et quant à l’assurance habitation ?

Certains compagnies d’assurances proposent une « garantie recherche de fuite » qui doit être incluse dans les clauses du contrat. Ainsi, si vous subissez un dégât des eaux, votre assureur peut couvrir totalement ou partiellement les frais de la recherche de la fuite. mais, il peut vous imposer une franchise à acquitter !

Fuite d’eau chez vous : comment réagir ?

Votre appartement est victime d’une fuite ou d’un dégât des eaux ? Prévenez vite vos voisins et le syndic de l’immeuble puis informez votre assurance pour lancer les procédures d’indemnisation. Cependant, vous devrez remplir une déclaration et la transmettre avec le constat amiable dans un délai de cinq jours qui suivent l’ouverture de votre dossier.

Si vous avez l’âme d’un bon plombier, essayez de localiser l’origine de votre dégât en inspectant les robinetteries, en particuliers les joints. En effet, ces pièces peuvent perdre leur étanchéité avec le temps et se mettent à fuir. Les fuites d’eaux peuvent avoir lieu aussi au niveau des toilettes, du système de chauffage, des canalisations extérieures, des appareils ménagers, des conduits d’eau potable, etc.

Si vous ne parvenez pas à détecter d’où vient le problème, appelez vite un spécialiste qui pourra se charge de la recherche de fuite à Savigny-le-Temple. En attendant son arrivez, fermez vite l’arrivée d’eau générale de votre logement puis coupez l’électricité pour éviter le risque de court-circuit.

Recherche de fuite d’eau : remplir un constat amiable 

Si la fuite ou le dégât des eaux touche plusieurs logements, dans ce cas, il est nécessaire de remplir et signe un constat amiable. Il faut faire un descriptif de la nature et la cause du sinistre, l’heure et le jour de sa découverte, les coordonnées des personnes concernées (victimes et responsables). Une copie doit être envoyée à chaque assureur afin d’accélérer les procédures d’indemnisation.

A la suite de la recherche de fuite, l’expert doit vous fournir un compte rendu et un devis détaillé des travaux de réparation à effectuer. Ces documents sont considérés comme des justificatifs. N’oubliez pas de les transmettre à votre assureur afin d’être rembourser convenablement.

Laisser un commentaire