jeu. Août 11th, 2022

Comment financer l’activité de l’entreprise ?

Faire fonctionner une entreprise nécessite un budget conséquent, que ce soit à son lancement ou en cours d’activité. Vous pouvez contracter un prêt personnel ou un microcrédit professionnel. Il existe également des aides pour financer votre projet. À travers cet article, découvrez les principaux types de financement que vous pouvez utiliser pour démarrer l’activité de votre entreprise.

 

Optez pour un prêt personnel

Le prêt personnelest une solution parfaite pour financer simplement l’activité de votre entreprise. Rappelons que les charges d’une entreprise sont nombreuses : l’achat du matériel, la location des locaux professionnels… En vous tournant vers une banque en ligne, vous pouvez effectuer une simulation prêt personnel et réaliser une demande de crédit en seulement quelques clics.

Avec ce moyen de financement, vous n’avez pas besoin de courir après les investisseurs ou les aides. Vous avez alors une marge de manœuvre pour lancer votre activité. En outre, les démarches pour souscrire à ce type de prêt sont relativement simples chez une banque en ligne :

  • Vous simulez votre demande de prêt, ce qui peut se faire en 2 minutes ;
  • Effectuez votre demande en remplissant le formulaire en ligne, puis obtenez une réponse de principe immédiate ;
  • Envoyez votre dossier daté et signé par courrier ou en ligne, avec les justificatifs requis. Cette dernière option est la plus simple à réaliser, grâce à la signature électronique, vous n’avez pas besoin de vous déplacer.

Par ailleurs, les conditions de remboursement sont particulièrement flexibles. Le prêt personnel est ajustable entre 3 000€ et 50 000€, et remboursable sur une période de 6 à 84 mois.

 

Misez sur le microcrédit professionnel

Le microcrédit professionnel est la solution si votre budget et vos moyens financiers ne permettent pas de demander un crédit classique. Il s’adresse aux personnes à faible revenu ou en situation de surendettement. Par exemple, il peut convenir aux étudiants ou aux chômeurs. Grâce à type de crédit, vous pouvez :

  • Financer la trésorerie nécessaire pour démarrer l’activité de l’entreprise ;
  • Acheter du matériel (ordinateurs, véhicule, etc.) ;
  • Acheter un fonds de commerce ;
  • Aménager les bureaux ;
  • Financer une opération ponctuelle. Entre autres, il peut s’agir de l’achat d’une machine pour augmenter la capacité de production ;
  • Etc.

Pour bénéficier de ce crédit, votre entreprise doit être en cours de création ou avoir moins de 5 ans. Par ailleurs, le montant que vous empruntez ne dépasse pas les 10 000€. Les démarches à réaliser sont les mêmes que pour obtenir un prêt personnel. La différence réside dans le montant du prêt. N’oubliez pas d’assurer votre crédit. De cette manière, vous êtes couvert si vous vous retrouvez dans l’incapacité de payer vos mensualités. Cela arrive face à :

  • Une ITT ou Incapacité Temporaire de Travail ;
  • Un décès ;
  • Une PTIA ou Perte Totale et Irréversible d’Autonomie ;
  • Etc.

 

Tournez-vous vers les aides financières

Vous pouvez vous renseigner auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie pour connaître les aides financières accordées aux entrepreneurs. Elles peuvent être de différentes natures, comme :

  • Une exonération d’impôts. L’allègement de la fiscalité permet aux jeunes entreprises de limiter leurs cotisations pendant les deux premières années après leur création ;
  • Le PCE ou Prêt à la Création d’Entreprise. Ce prêt est plafonné à 7 000€. Pour en profiter, vous ne devez pas avoir bénéficié d’une autre aide dans les deux ans avant la demande ;
  • Le prêt à la création d’entreprise à taux zéro, par le biais du dispositif NACRE. Le plafond de ce prêt est de 10 000€. Il y a certaines conditions pour l’obtenir. Vous devez être obligatoirement un chômeur ou un demandeur d’emploi inscrit à Pôle Emploi. Ensuite, vous devez présenter votre projet sous la forme d’un dossier complet et argumenté.

Si vous choisissez le prêt personnel ou le microcrédit professionnel, sachez que vous pouvez faire un apport personnel. Il s’agit d’une somme que vous investissez dans le projet pour compléter l’emprunt. Il permet d’augmenter le niveau de confiance des organismes financiers.

 

Vous savez désormais comment financer l’activité de l’entreprise. Choisissez le moyen de financement le mieux adapté afin de faire prospérer vos activités.

Laisser un commentaire