jeu. Oct 28th, 2021

Comment éviter les mauvais payeurs ?

mauvais payeurs

Le retard de paiement et les impayés constituent des situations vraiment délicates. Si vous confrontez ces genres de problème, vous devez engager un certain nombre de procédures, dont les issues s’avèrent parfois incertaines. La bonne nouvelle est qu’il existe un certain nombre de mesures permettant d’éviter les mauvais payeurs. Découvrez-les dans cet article.

Contrôlez et gérez convenablement vos débiteurs

L’un des problèmes du retard de paiement ou des impayés est le manque de liquidités qui peut peser lourdement sur la trésorerie de l’entreprise. Pour éviter ce désastre, il est conseillé de gérer convenablement les débiteurs. Cela se fait par exemple en négociant un paiement à 30 jours. Il est également conseillé d’entrer en contact avec le client avant la date d’échéance de paiement, en l’interrogeant si la facture lui est parvenue.

Si vous avez plusieurs débiteurs, vérifiez régulièrement les dates d’échéance. Dans le cas où vous avez de mauvais payeurs, relancez-les puis offrez-leur un nouveau délai avant de leur envoyer une lettre de mise en demeure ou de saisir la justice.

Prévenez les défauts de paiement

Pour éviter les mauvais payeurs, il existe un certain nombre de mesures à prendre préalablement :

  • La vérification de la solvabilité du client : en évaluant en amont la capacité financière de votre cocontractant, vous êtes à même de connaître si ce dernier est fiable ou pas. Évitez les prospects ou les clients qui ont un score de solvabilité assez bas. Si vous constatez que certains de vos débiteurs sont à risques, vous avez également la possibilité de réduire le montant de la transaction à effectuer avec eux ;
  • L’établissement des conditions générales claires : assurez-vous que ce document soit limpide et sans équivoque puisqu’il va régir votre situation et celle de vos débiteurs en cas de retard de paiement ou d’impayé. Si vous envisagez de fixer des sanctions, comme des pénalités par exemple, vous devez les insérer dans les conditions générales de vente. Vous pouvez également y mettre expressément une clause de résiliation qui s’appliquera au cas où aucun paiement ne vous serait parvenu ;
  • La facturation électronique, une solution permettant de réduire la perte de facture par les clients. Celle-ci rend également plus facile le paiement. Cela s’explique par le fait que les factures envoyées au client peuvent être encodées directement par le biais du logiciel de comptabilité du client. De cette manière, elles seront payées plus rapidement.

Comment faire en cas de mauvais payeurs ?

Vous avez de mauvais payeurs malgré les mesures que vous avez prises ? Alors, il existe un certain nombre de solutions s’offrant à vous :

  • Bien établir la facture, en n’omettant pas les mentions importantes et obligatoires, comme la date de paiement, la désignation des produits ou des services rendus, la somme à payer et les éventuelles pénalités, etc. ;
  • Relancer le client, en y procédant par mail, téléphone ou courrier ;
  • Prévoir des pénalités, afin de contraindre indirectement le débiteur à exécuter son obligation ;
  • Envoyer une lettre de mise en demeure ;
  • Saisir la justice, en vous faisant assister par un huissier.

Laisser un commentaire