mer. Juil 24th, 2024

Comment devenir copropriétaire d’un local commercial ?

local commercial

local commercial

À présent, bon nombre de personnes souhaitent devenir propriétaires. Or, le manque de trésorerie est souvent un frein à l’achat. Dans ce cas, l’achat en copropriété constitue une excellente solution. Cela consiste à acquérir un immeuble à plusieurs. Celui-ci peut ensuite servir d’habitation ou de local commercial.

Ce dernier représente un placement intéressant. En général, il rapporte deux fois plus de profit qu’un logement locatif. C’est pourquoi la plupart des bailleurs choisissent d’acheter un local commercial en copropriété. Découvrez les étapes de cet investissement immobilier.

Identifier les futurs copropriétaires

La première étape pour devenir copropriétaire d’un local commercial est d’identifier les autres investisseurs qui vont effectuer l’achat avec vous. Ensemble, vous formerez les futurs décisionnaires concernant la copropriété. En effet, ce sont les copropriétaires qui vont trouver, élire et procéder au changement de syndic. Il s’agit là de l’intervenant qui se chargera de gérer votre immeuble.

C’est également le représentant légal du syndicat de copropriétaires, notamment auprès des organismes impliqués dans la gestion du bien. À vrai dire, il agit sur plusieurs fronts et peut avoir différentes missions à accomplir.

Une fois le bien acquis, il peut arriver que les copropriétaires ne soient pas satisfaits des prestations du syndic. Dans ce cas, chacun d’eux peut demander un changement d’administrateur. Pour ce faire, il faut solliciter l’ajout d’une résolution à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale.

Cela se fait obligatoirement par lettre recommandée avec accusé de réception. Et concernant les votes, la décision du changement est prise à la majorité absolue. Si celle-ci a reçu plus du tiers des voix, elle peut faire l’objet d’un second vote à la majorité simple.

Choisir le local commercial

Il est primordial de choisir un bon local commercial. Cela assure la réussite de votre projet. Vous devez alors prendre certains critères en considération :

  • L’emplacement géographique est le premier facteur de succès d’un local commercial. Il est conseillé d’opter pour une zone fréquentée comme le centre-ville. Veillez aussi à ce que celle-ci se trouve à proximité des services essentiels (transports, parking…).
  • Comparez le prix de plusieurs biens immobiliers avant d’en acheter un. Ainsi, vous aurez plus de chances de trouver un local abordable et en bon état. En outre, vous devez fixer un seuil pour orienter vos recherches. Celui-ci représente la somme du montant que chaque copropriétaire peut payer.
  • Le loyer du local commercial dépend de la ville où vous comptez faire votre acquisition. Pour maximiser son coût, préférez donc une localité à forte demande locative.
  • Priorisez les locaux qui nécessitent peu de travaux d’installation. Cela minimise les charges de copropriété et l’immeuble est immédiatement fonctionnel.

Se mettre d’accord sur le prix du loyer

Il est possible de déterminer à l’avance la part de bénéfice que chaque copropriétaire va recevoir. Cela peut aider à ajuster le coût du loyer, notamment si vous pensez que votre part ne vous convient pas. Grâce à cela, vous pourrez aussi calculer la rentabilité du local commercial.

Pour ce faire, divisez le loyer annuel par le prix total d’achat du bien. Ensuite, multipliez le résultat par 100. L’investissement est considéré comme rentable si le taux de rendement dépasse les 4 %.

Finaliser l’achat

Pour devenir copropriétaire d’un point de vue légal, il faut d’abord déposer une offre d’achat concernant l’immeuble qui vous intéresse. Une fois celle-ci acceptée par le vendeur, vous pouvez vous adresser à un notaire qui préparera l’acte de vente.

C’est le document juridique qui scelle le transfert de propriété du vendeur aux acquéreurs. Ce qui permet à ces derniers de devenir officiellement copropriétaires.

Désormais, vous savez comment devenir copropriétaire d’un local commercial. Le processus ressemble assez à l’acquisition d’un bien en individuel. Quoi qu’il en soit, il suffit de suivre les étapes citées dans l’article pour réussir votre investissement.

Laisser un commentaire