mar. Avr 20th, 2021

Pêche et environnement: pourquoi les deux sont liés ?

l'écologie et la peche

Les pêcheurs à la mouche peuvent tenter de pêcher un poisson, soit  uniquement pour le plaisir ou pour un point de vue alimentaire. Mais ils sont également parmi les plus grands protecteurs des milieux aquatiques

«l’harmonie avec la terre est comme l’harmonie avec un ami; vous ne pouvez pas chérir sa main droite et couper sa gauche>>.  ( Aldo Leopold)

Ce sentiment sonne vrai dans la pêche à la ligne. Vous ne pouvez pas profiter d’une bonne pêche sans prendre soin de l’environnement dans lequel vous pêchez. La pêche à la mouche et l’environnement sont inextricablement liés et un écosystème aquatique et terrestre florissant est synonyme de bonne pêche. 

La majorité des pêcheurs aiment et respectent non seulement l’environnement dans lequel ils pêchent, mais font également de grands efforts pour protéger et conserver la santé de l’écosystème aquatique dans son ensemble.

Le besoin de protection de l’environnement n’a jamais été aussi grand. Nos environnements d’eau douce et marins sont fragiles et touchés par une multitude d’activités humaines. Nos rivières, lacs et ruisseaux sont constamment menacés par :

  • le ruissellement agricole et la pollution diffuse, 
  • les espèces envahissantes, 
  • l’envasement, 
  • les rejets ponctuels des stations d’épuration et de l’activité industrielle, 
  • l’extraction d’eau, l’activité forestière et bien plus encore.

Les rivières sont particulièrement vulnérables à de telles pressions car à mesure qu’elles traversent les terres agricoles et les zones habitées, elles accumulent de plus en plus de polluants qui peuvent atteindre des niveaux nocifs dans les bassins versants. Le milieu marin est également menacé (surpêche commerciale, etc).  Il existe un éventail d’autres pressions environnementales qui influencent à la fois l’environnement marin et l’eau douce, notamment l’impact d’un climat en évolution rapide sur toutes sortes d’organismes aquatiques.

Pourquoi la pêche loisir est-elle importante pour l’écologie ?

Les pêcheurs à la ligne jouent un rôle important dans la protection et la conservation du milieu aquatique. Ils agissent en tant que sentinelles des eaux qu’ils pêchent et sont souvent les premiers à remarquer et à signaler les pollutions ou d’autres problèmes.

Comme ce fut le cas en Grande Bretagne ou un pêcheur à la mouche a remarqué la présence d’une crevette hautement invasive (Dikerogammarus villosus). La communauté scientifique et les autorités compétentes ont été alertées et des mesures rapides ont été prises avant qu’elle ne se propage à grande échelle.

Alors que les crevettes tueuses peuvent être une mauvaise nouvelle, au contraire la présence de certains invertébrés est une très bonne nouvelle. Les insectes aquatiques sont extrêmement sensibles aux pollutions. De ce fait, ils sont donc d’excellents indicateurs de la qualité de l’eau. Comme par exemple, la Baetis rhodani (la grande olive noire très connue des pêcheurs à la mouche) qui ne se développe que dans une eau bien oxygénée et non polluée. 

Les pêcheurs à la mouche observent et enregistrent régulièrement cette espèce et bien d’autres et sont prompts à remarquer des changements inattendus dans leur abondance qui pourraient indiquer un début de pollution ou pire encore.

Pour en savoir plus ou apprendre la pêche à la mouche, cliquez ici

Préservation des espèces du point de vue d’un pêcheur

Pour certains non initiés, il peut sembler curieux, voire paradoxal qu’un pêcheur amateur qui entreprend de pêcher et peut-être même de tuer une espèce particulière de poisson puisse également se consacrer à la protection de cette espèce. 

Vous devez savoir, que de nombreux scientifiques des pêches sont également des pêcheurs passionnés. Les pêcheurs à la ligne préservent les poissons qu’ils recherchent et l’environnement aquatique non seulement pour améliorer leurs prises, mais parce qu’ils reconnaissent la valeur non monétaire inhérente à la préservation du monde naturel. 

La plupart des pêcheurs développent un respect presque spirituel et suivent consciencieusement les directives de conservation recommandées par les hautes instances scientifiques. Ceci, tout en acceptant que ces directives soient transitoires et pas toujours infaillibles. Si nous prenons, par exemple les pêcheurs en mer responsables. Ils remettent à l’eau, tous les bars (labrax) de moins de 42 cm de longueur afin de s’assurer qu’ils se reproduisent au moins une fois.

En tant qu’individus, nous faisons tous des choix qui influent sur l’environnement et il existe des moyens pour chacun de faire sa part pour les écosystèmes aquatiques. Bon nombre des produits chimiques que nous jetons dans nos égouts, menacent l’environnement aquatique. 

3 façon simple de préserver l’environnement

Le phosphate (présent dans la lessive) est un facteur limitant de la croissance dans de nombreuses usines et n’est pas toujours éliminé avec succès par les stations d’épuration. Des niveaux élevés de phosphate peuvent favoriser la prolifération d’algues qui sont très nocives pour les poissons, les invertébrés et autres organismes aquatiques. En utilisant simplement de la lessive écologique sans phosphate et des tablettes pour lave-vaisselle, vous contribuez directement à l’amélioration de la qualité de l’eau dans votre région.

Une autre façon pour les pêcheurs et les non-pêcheurs de contribuer à améliorer l’environnement aquatique consiste à ramasser les déchets et à signaler tout signe de pollution, tel que des poissons tués ou des déversements de produits chimiques, à l’autorité environnementale appropriée. 

Vous pouvez également apporter votre contribution au milieu marin. La meilleure façon de lutter contre la pêche commerciale non durable est de s’assurer que le poisson que vous mangez provient d’une pêche durable . Cela contribue à améliorer les stocks de poissons marins et la santé de l’écosystème marin dans son ensemble.

 

La pêche de loisir et l’environnement vont de pair. La majorité des pêcheurs acquièrent un profond sens des responsabilités en matière de protection, de valorisation et de préservation du milieu aquatique. La pêche à la mouche change votre façon de voir l’environnement. Elle vous insuffle un respect pour le monde naturel et vous enseigne le besoin de durabilité et d’un équilibre naturel.

 

 

Laisser un commentaire