lun. Mai 27th, 2024

Devenir parodontologue : comment faire ?

Aussi connu sous le nom de dentiste ou encore odontologue, le parodontologue possède des compétences particulières et figure parmi les professionnels de santé les plus sollicités. Au même titre qu’une quelconque spécialité médicale, exercer ce métier nécessite une formation de plusieurs années. La précision ainsi que la technicité requise par cette profession s’acquièrent en effet tout au fil du temps et à force de nombreuses pratiques. Dans le cas où cette vocation vous affectionne, cet article vous sera d’une grande aide pour vous informer sur le parcours à entreprendre pour devenir parodontologue.

Le parcours académique d’un parodontologue

A l’instar de plusieurs spécialités des métiers de la santé, il faut compter entre 8 à 9 ans d’étude avant de pouvoir exercer le métier de parodontologue. A la suite de l’obtention du baccalauréat, le PACES constitue la première étape à franchir des aspirants à ce métier. Cette dernière constitue la première année d’étude commune à tous les étudiants toute médecine confondue en France. Accéder à la suite de la formation nécessite de réussir à passer le concours de fin d’étude. Réputé pour son extrême sélectivité, seule une poignée de concourants accèdent chaque année à la classe supérieure. Les fondamentaux du traitement bucco-dentaire est transmis aux étudiants dentistes pendant les deux années qui suivent le PACES. L’approfondissement des connaissances ainsi qu’une succession de pratique en situation réelle constituent les meilleures armes des futurs parodontologues. A l’issue de leurs formations, les compétences des aspirants seront reconnues dans tout l’hexagone. Ainsi, ils seront aptes à exercer la parodontologie marseille autant que dans d’autres villes. Bien que la passion prime dans la motivation, il est tout de même important de souligner que de tels efforts pourront être récompensés par une rémunération attractive dès le début de la carrière d’un médecin dentiste.

Les qualités à avoir pour être un bon parodontologue

Bénéficier de longues années de formation n’est toutefois pas suffisant pour être un bon praticien. En effet, il y a quelques compétences et qualités qu’il faut avoir pour exercer ce métier.

  • La première qualité à avoir est la patience. Surtout lorsque les patients sont des enfants. En effet, ce n’est jamais évident pour un enfant d’aller à la première consultation chez le dentiste. Toujours dans ce même optique, un parodontologue doit être un peu psychologue. C’est nécessaire pour rassurer les patients qu’ils soient des enfants ou des grands.
  • Il faut aussi que le parodontologue ait une bonne dextérité. Même si tous les gestes techniques s’apprennent lors des formations pour devenir chirurgien-dentiste, il faut avoir une grande dextérité. Par exemple pour poser une couronne ou pour les prothèses dentaires.
  • Etre parodontologue demande aussi d’avoir une bonne condition physique. Effectivement, la grande majorité du temps, le parodontologue sera debout et cela durant toute l’intervention.
  • Enfin, il ne faut pas négliger la sympathie envers les patients. C’est ce qui va faire la notoriété et faire en sorte que votre cabinet fonctionne.

Travaillant la plupart du temps à son propre compte, un parodontologue se doit d’être bon gestionnaire pour assurer la pérennité et la lucrativité de ses activités.

Laisser un commentaire